Gestion du chantier : comment réussir sa construction immobilière ?

Entamer une construction immobilière, ne veut pas dire simplement confier le chantier à une entreprise de construction et de croiser les bras. La gestion du chantier incombe aussi au propriétaire, qui doit s’investir dans toutes les opérations, afin d’éviter de mauvaises surprises à la fin. Aussi, en tant que propriétaire, voici quelques étapes à suivre pour bien gérer le chantier de votre construction immobilière, en toute sérénité.

La préparation du chantier de construction

Au départ, vous vous êtes certainement renseigné auprès d’entreprises et de professionnels divers. Vous avez certainement demandé des devis pour faire un choix. Maintenant il faut procéder à la validation de ceux que vous avez retenus, et imprimer les devis. Précisez auprès de chaque intervenant sur votre chantier, les dates de début et de fin de leur tâche.

C’est le moment de voir à la loupe les points techniques, les plans d’exécution et autres. Les horaires de travail doivent être signifiés. Pensez à l’endroit où vous ferez stocker les divers outils et matériels. Il serait peut-être gentil aussi, de prévenir le voisinage du début d’un chantier.

Gestion du chantier : comment réussir sa construction immobilière ?

La planification, une étape clé !

Vous devez échanger de façon très régulière avec les différents intervenants de votre chantier. Les menus imprévus ne manquent jamais. Ainsi, vous serez informé presque aussitôt. Prenez l’habitude d’aller régulièrement sur votre chantier et organisez de façon périodique, une réunion, pour faire un récapitulatif des travaux effectués, ce qu’il reste à faire, ce qu’il manque, s’il y a un problème, ou autres. N’oubliez pas de tout noter à chaque fois, et ce, depuis le commencement.

Ayez en votre possession, des plans qui détaillent les points techniques. Cela vous permettra de mieux suivre l’avancement des travaux. Quand votre chantier débutera réellement, prenez le soin de tout écrire, et ce, après chaque passage sur votre chantier. Cela vous permettra de revoir certains points à tête reposée. Aussi, dès que vous avez de doutes ou de questions, discutez-en au plus vite avec votre entrepreneur. Il est conseillé dans ce cas, de lui envoyer également un mail à ce propos, pour rappel. Il faut noter que le mail peut vous servir en cas de litige.

Prendre des photos de son chantier

Prenez des photos de votre maison, depuis le tout début. Et tout au long des travaux de construction, prenez à chaque fois des photos de l’avancement de la construction. Cela peut vous servir en cas de problème avec l’un des prestataires qui travaille sur le chantier. Les photos peuvent également vous servir plus tard en cas de rénovations ou de vente de l’immobilier.

Se tenir au courant des phases de construction

Elles sont au nombre de 3 et marquent l’évolution des travaux. La première étape est la démolition. Il s’agit de raser tout ce qui était là (bâtiment, étendue d’herbe sauvage, etc.), afin de pouvoir faire de la place pour une nouvelle construction, en l’occurrence, votre construction immobilière. La 2e étape concerne les fondations, qui sont créées. Après la fondation, vient la finition des travaux. C’est la 3e et dernière étape, et c’est aussi la plus longue. Entre les matériaux, les fournitures, la déco, etc., vous ne saurez bientôt plus ou donner de la tête.

La réception du chantier

A la fin du chantier, l’entreprise que vous avez embauchée pour réaliser les travaux de votre construction immobilière, organisera la réception des travaux. C’est le moment pour vous de faire des vérifications, entre ce qui a été fait et ce qui devrait être fait. Vérifiez les détails importants. Pour finir, si tout concorde à ce que vous vouliez, un procès-verbal vous sera remis par l’entreprise. Il s’agit du « procès-verbal de parfait achèvement ».