comment installer un panneau solaire pour piscine

comment installer un panneau solaire pour piscine

Chauffer la piscine à une température ambiante permet de profiter d’un confort optimal lors de la baignade. De plus, une piscine chauffée réduit la chance de prolifération de bactéries et d’algues. Le problème se situe le plus souvent au niveau du type de chauffage à utiliser. Vous avez opté pour le chauffage solaire et vous envisagez de l’installer par vous-même ? Voici comment installer un panneau solaire pour piscine.

Comment fonctionne le chauffage solaire piscine ?

Un capteur ou panneau solaire thermique capte l’énergie solaire afin de l’utiliser pour chauffer la piscine. Pour fonctionner comme il faut, le système est constitué d’un capteur solaire thermique (au minimum), d’une pompe, d’un filtre et d’un régulateur. La pompe achemine l’eau du bain vers le panneau solaire. Elle passe dans le filtre avant de traverser et chauffer dans le capteur puis l’eau chauffée retourne dans la piscine pour le grand plaisir du baigneur.

Quels sont les avantages d’installer un panneau solaire pour piscine ?

Puisqu’il s’agit d’une énergie renouvelable, le panneau solaire pour piscine offre un grand nombre d’avantages. Il permet de faire des économies d’énergie puisque le capteur solaire n’a pas besoin d’être relié au réseau pour fonctionner. Le soleil est une source d’énergie 100 % gratuite et inépuisable. Le panneau solaire thermique produit également de l’énergie propre donc, il est totalement écologique. Il s’agit d’un système très facile à installer.

Comment bien choisir un panneau solaire pour piscine afin de profiter d’une performance optimale ?

Le type de panneau selon son mode d’installation est à prendre en compte. Il existe deux options : soit sur le toit de la maison ou la toiture d’un garage ; soit sur le sol, à proximité de la piscine. Il est à noter que placer le capteur près de la piscine permet d’éviter les déperditions d’énergie. La taille du capteur est également à considérer. La dimension du panneau doit être de 25 à 40 % de la surface de la piscine. La taille du panneau se choisit en fonction de l’ensoleillement de la zone où vous vous trouvez, de la fréquence à laquelle vous utiliser la piscine, votre type de piscine et la technologie des capteurs. Quant au modèle à choisir, cela dépend de votre budget. Il est possible de choisir entre le panneau solaire classique, la coupole solaire, le tapis solaire et le chauffe-eau solaire pour piscine.

Comment installer un panneau solaire pour piscine ?

Vous devez donc commencer par choisir son emplacement selon la configuration de votre propriété et l’espace disponible. Ensuite, il suffit de raccorder la piscine et l’appareil de chauffage. Le raccordement se fait en quelques étapes. Des tuyaux récupèrent l’eau froide avec la pompe, puis d’autres canalisations raccordent cette dernière avec le panneau et pour terminer les buses de refoulement rejettent l’eau chaude dans le bassin. Assurez-vous de bien suivre la notice d’installation, cela n’est pas très compliqué.

Comment peindre une montée d’escalier

Comment peindre une montée d’escalier

Votre escalier fait grise mine et montre déjà des signes d’usure ? Ne vous paniquez pas ! Vous n’avez nécessairement pas besoin de remplacer votre escalier et subir de longs travaux de changement. Une solution à la fois pratique et économique est la réalisation de la peinture de l’escalier. Avec une touche de peinture et d’un peu de savoir-faire, vos marches en bois auront sûrement l’air neuves !

Quelle peinture choisir pour peindre un escalier en bois ?

Pour peindre un escalier en bois, il est important de choisir une peinture résistante. Puisqu’un escalier subit un usage intensif, la peinture doit être super résistante à toute épreuve. Sachez que la manière de procéder dépendra en fonction de l’état de votre escalier. On peut distinguer trois cas de figure : Soit, vous repeignez un vieil escalier en bois dont la peinture est encore en bon état, soit vous repeignez un vieil escalier en bois dont la peinture est en mauvais état ou encore vous peignez un escalier en bois neuf.

Comment peindre un escalier ancien ?

Avant de procéder à la peinture, il est toujours recommandé de bien vérifier l’état où il se trouve.

Peindre un escalier en bois peint ou vernis en bon état

Pour peindre ce type d’escalier, vous devez d’abord ôter l’éventuel tapis d’escalier. Également, enlevez les graisses en profondeur grâce à une formule MC neutral en utilisant une éponge abrasive et rincez et séchez le tout à l’aide d’un chiffon. Ensuite, poncez en profondeur avec un papier à poncer et n’oubliez pas de dépoussiérer le tout.

Afin de remplir les éventuels petits trous, utilisez un enduit de remplissage et poncez soigneusement. Prenez un chiffon légèrement humide pour dépoussiérer la surface et cachez les parties à ne pas peindre à l’aide de tape or. Vous pouvez appliquer la première une couche de peinture de votre choix. Matifiez l’ensemble à l’aide d’un tampon abrasif et enlevez toutes les poussières. Enfin, vous pouvez effectuer la finition en appliquant 2 à 3 couches.

Qu’en est-il d’un escalier en bois peint ou vernis en mauvais état ?

Pour y procéder, enlevez en premier lieu les couches de peintures qui s’écaillent en utilisant du décapant. Ensuite, poncez en profondeur grâce à un papier à poncer. Puis, enlevez les poussières à l’aide d’une balayette demi-lune tout en éliminant la poussière résiduelle au moyen d’un chiffon légèrement humide. N’oubliez pas de cacher les parties à ne pas peindre à l’aide de tape or avant l’application de la couche de fond ultiprimer XS. Après avoir mis la peinture, matifiez à l’aide d’un tampon à poncer et enlevez les poussières. Vérifiez s’il y a des fissures et mastiquez-les. Terminez cette tâche en réalisant la finition 2 à 3 couches.

Comment peindre un escalier neuf ?

Pour peindre un escalier bois non traité, vous devez suivre l’étape suivante. Tout d’abord, réalisez le ponçage avec un papier à poncer et enlevez ensuite les poussières. Mettez de tape or sur les parties à ne pas peindre avant de passer une couche de fond Multiprimer XS. Après, veuillez matifier grâce à un tampon à poncer tout en dépoussiérant au moyen d’un chiffon légèrement humide. Effectuez enfin la finition en passant deux à trois couches.

Changement porte d’entrée de 90 par porte de 95 cm de large: comment faire

Changement porte d’entrée de 90 par porte de 95 cm de large: comment faire

Les différents besoins en termes d’aménagement au sein d’une maison sont divers et variés, et dépendamment du but à atteindre, il est nécessaire de procéder d’une manière donnée. Parmi les tâches dont vous êtes susceptibles d’avoir à vous charger, on peut évoquer le remplacement d’une porte plus petite par un modèle plus grand.

Quels rôles joue la porte d’entrée ?

La sécurité de notre maison se compte parmi les choses les plus importantes pour celle-ci, et la porte d’entrée est la première chose qui vient protéger les habitants d’une maison ainsi que ses occupants. En effet, la porte d’entrée est le premier rempart qui sépare les personnes extérieures avec des mauvaises intentions d’avec l’intérieur de votre domicile, ainsi que les biens et personnes qu’elle abrite. Si votre porte d’entrée est solide comme il faut, la sécurité de votre maison est déjà bien assurée.

Outre le rôle de protéger l’intérieur, la porte joue aussi un rôle sur le plan esthétique, dans la mesure où c’est un des premiers éléments de votre maison qu’il est possible de voir. Ainsi, vous avez une grande liberté en ce qui concerne l’aspect choisi de votre porte d’entrée, et vous pouvez choisir un modèle dans un style particulier, ou utiliser un modèle basique qu’il vous sera possible de hautement personnaliser par la suite. Entre autres, il arrive qu’il soit nécessaire de procéder à des travaux sur la porte d’entrée.

Mettre en place une porte plus large

Les problèmes se rapportant à la mise en place d’une porte d’entrée en aluminium peuvent être variées, et l’un des cas possible est que la porte soit trop large pour le cadre présent. Si c’est votre cas, il ne faut pas paniquer, car il est très bien possible de faire en sorte que cette porte tienne quand même. Cela nécessitera toutefois quelques travaux de maçonnerie, et il faudra mettre en place un cadre qui sera cette fois ci de la bonne taille.

Pour ce faire, il faut retirer le cadre présent, après avoir conçu un modèle de cadre qui viendra prendre sa place. Il est aussi nécessaire d’agrandir la taille de l’ouverture de manière à ce que le tout puisse tenir convenablement. Dans le cas du remplacement d’une porte d’une largeur de 90 cm par une autre de 95 cm, il peut ne pas être nécessaire d’élargir l’ouverture, et il faudrait raboter le cadre ou remplacer celui-ci par un modèle moins épais.

Trouver une bonne compagnie de porte

Les compagnies qui se spécialisent dans la fabrication de porte sont nombreuses sur le marché, et il est important de bien faire votre choix en ce qui concerne ceux-ci. Vous serez principalement confrontés à deux types de choix : des compagnies qui en fabriquent à la chaine, ou bien des artisans qui vous fabriquent une porte faite manuellement.

Les deux options présentent toutes deux leurs avantages et inconvénients, et il tient à vous de faire votre choix en fonction de vos nécessités sur ce plan. Le tout est de bien prendre votre temps avant de dire oui pour une offre.

comment nettoyer un radiateur Acova

comment nettoyer un radiateur Acova

Le saviez-vous ? La poussière a tendance à accroître la consommation énergétique d’un radiateur tout en perturbant la diffusion de la chaleur. Pour y remédier, un entretien régulier s’impose pour améliorer l’efficacité de votre système de chauffage. Si vous avez opté pour un radiateur Acova, soyez sans crainte, le nettoyage est simple et rapide. Voici justement comment il faut faire :

Prendre quelques précautions

Avant de vous lancer dans l’opération de nettoyage, il convient tout d’abord de couper l’alimentation électrique de l’appareil pour des raisons de sécurité. Pour ce faire, il suffira de débrancher la prise électrique et le tour est joué. Il faudra ensuite laisser le radiateur se refroidir pendant le temps nécessaire au risque de vous brûler notamment si vous avez le modèle à huile ou à gaz. Pour finir, pensez à protéger le sol avec un tissu avant de nettoyer votre radiateur Acova pour éviter de le salir.

Passez au nettoyage du radiateur électrique Acova

C’est le type de radiateur le plus simple et le plus rapide à entretenir. Le nettoyage se résume à faire passer une brosse et ensuite une éponge humidifiée avec de l’eau savonneuse. Et au cas où les saletés persisteraient, vous pourrez refaire cette opération jusqu’à ce que l’appareil soit totalement propre. Concernant les recoins difficiles d’accès, servez-vous des accessoires de votre aspirateur pour retirer par exemple les poussières entassées derrière le radiateur. Il y a aussi le sèche-cheveux avec lequel vous pourrez souffler et faire tomber tous les dépôts de poussières. Lorsque ce sera fait, il ne vous reste plus qu’à le rincer avec de l’eau tiède et de le sécher avec une serviette. Il n’est pas nécessaire d’utiliser des produits corrosifs qui ne feront que rayer et détériorer davantage votre radiateur Acova. Et faites attention ! Le radiateur doit absolument être sec avant d’être rallumé.

Qu’en est-il du nettoyage d’un radiateur à eau

Si vous disposez d’un radiateur à eau chaude, la technique de nettoyage est pratiquement la même que pour le radiateur électrique. Vous devez éteindre le chauffage et le laisser refroidir. Puis, il va falloir frotter les interstices de l’appareil avec une brosse et faire passer une éponge imbibée d’eau savonneuse. Et vu que ce type de radiateur est doté de vis de purge, pensez à nettoyer leur emplacement avec une brosse. Ensuite, rincez l’appareil avec de l’eau tiède et séchez le tout avec un chiffon. Même chose pour l’entretien d’un radiateur en fonte, veillez juste à bien enlever toutes les poussières incrustées entre les tuyaux.

Travaux de rénovation énergétique : les changements à retenir

Travaux de rénovation énergétique : les changements à retenir

Si vous habitez une maison pour laquelle le coût élevé en énergie ne convient pas à votre budget ou tout simplement est moralement inadmissible, il est peut-être grand temps que vous optiez pour des travaux de rénovation énergétique.

La rénovation énergétique en clair

Vous entendez parler de la rénovation énergétique à tout bout de champ, mais au fait, à quoi cela fait réellement référence ? Pour comprendre la rénovation énergétique, il faut tout d’abord appréhender ses enjeux et ses motivations. Premièrement, la rénovation énergétique s’inscrit surtout dans le cadre de la rénovation écologique. Il s’agit donc de construire plus respectueusement vis-à-vis de notre environnement.

Le prix de l’énergie fossile qui monte en flèche et sa raréfaction sont des enjeux de taille. La rénovation énergétique peut donc être vue comme étant une nouvelle manière de construire les logements afin que la consommation en énergie, principalement pour le chauffage, soit drastiquement réduite. La rénovation énergétique peut toucher plusieurs domaines de la maison, cependant, cela concerne en majorité l’isolation de celle-ci et principalement son mode de chauffage.

Le chauffage étant le poste le plus énergivore, sa règlementation est précisée dans la règlementation thermique 2012 (RT 2012) dont l’article 4 de la loi Grenelle stipule que la consommation d’énergie primaire d’un bâtiment neuf ne doit pas dépasser les 50 kWhEP/(m2.an).

Les derniers changements en matière de rénovation énergétique

La rénovation énergétique, il faut le dire, peut coûter cher en travaux et en matériels. C’est pour cette raison que cette migration est encouragée par l’État grâce à des aides financières de différentes natures. Cependant, au fil du temps certaines modalités de ces aides ont connu des rectifications et d’autres des améliorations. En somme, les changements les plus importants sont au nombre de trois pour cette année 2019.

Le CITE est encore d’actualité

Premièrement, le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) sera prolongé pour cette année 2019 jusqu’au 1er janvier 2020 avant de se transformer en prime si c’était prévu se faire fin décembre 2018. Ce ne sont pas tous les travaux qui sont éligibles pour au CITE. Entre autres, vous débarrasser d’une chaudière à fioul pour opter pour une chaudière plus écologique telle une chaudière à bois à condensation peut vous en faire bénéficier. La mise en place de vitrage isolant pour les fenêtres vient aussi s’inscrire parmi les travaux qui peuvent bénéficier du CITE.

L’éco-prêt à portée de main

L’éco-prêt à taux zéro affiche plus de souplesse. S’il était très difficile de bénéficier de ce prêt à taux zéro pour financer vos travaux de rénovation énergétique, il est dorénavant plus accessible. Les travaux qui peuvent être éligibles pour cet éco-prêt à taux zéro sont ceux qui concernent l’isolation (toit-murs-parois vitrées), la remise à niveau du système de chauffage pour des modèles plus performants et économes, etc. Selon les conditions, vous pouvez emprunter jusqu’à un montant de 30 000 euros sans avoir à payer aucun intérêt.

Plus de logements réhabilités grâce à l’Anah

L’agence nationale de l’habitat aura plus de moyens financiers pour atteindre plus de cibles. Avec pas moins de 874.1 millions d’euros pour cette année 2019, 75 000 logements devraient bénéficier de différentes aides dans le cadre d’une rénovation énergétique. Entre autres, « Habiter sain », « Habiter serein » viennent renforcer « Habiter mieux » pour vous permettre de vivre dans un logement plus correct.

Comment évacuer des gravats de chantier ?

Comment évacuer des gravats de chantier ?

L’évacuation de gravats peut toujours causer d’importants casse-têtes lors de la rénovation de la maison. Quelles options choisir ? Pourriez-vous intervenir tout seul ? Ces questions se posent souvent dans les foyers. Dans ces quelques lignes, nous allons voir quelques astuces à choisir pour évacuer les gravats sur un chantier.

Il est important de déterminer le type de gravats que vous avez

Généralement, il existe trois types de gravats actuellement. De ce fait, vous devriez connaitre ceux que vous avez afin que vous puissiez trouver la solution idéale. D’abord, il y a les gravats internes comme les briques ou le béton ainsi que les tuiles. Mais vous pourriez aussi avoir des gravats non dangereux comme les emballages en plastiques et les cartons, mais aussi la laine de roche. En outre, vous devriez faire attention avec les gravats dangereux tels que l’amiante ou les pots de peinture ainsi que les cartouches de mastics. Notons que vous pourriez enlever vous-même les gravats internes et non dangereux au cas où la quantité ne vous dérangerait pas. Par contre, il vous est conseillé de faire appel à une entreprise professionnelle pour enlever les gravats dangereux pour votre santé.

Vous pourriez jeter les gravats à la déchetterie

En jetant vos gravats à la déchetterie, vous opterez pour une solution à la fois facile et moins coûteuse. De cette manière, vous n’aurez aucun mal à nettoyer le chantier. Notons que cette solution vous est recommandée si vos gravats sont compris entre 1 et 3m3 pour ne citer que l’abattage de mur ainsi que la cloison. Il suffit alors que vous trouver la déchetterie la plus proche de vous et la contacter afin que vous puissiez connaitre les conditions nécessaires comme les heures d’ouverture et les types de véhicules acceptés. N’oubliez pas votre justificatif de domicile ainsi que votre pièce d’identité quand vous rendrez là bas. À défaut du justificatif de domicile, vous pourriez toujours vous servir d’une quittance de loyer.

Utilisez des sacs à gravats

Aussi appeler « Big bag », les sacs à gravats vous permettront de transporter des charges lourdes avec beaucoup de facilité. Sachez aussi que vous n’aurez qu’à choisir les dimensions de vos sacs en fonction de la quantité de vos gravats. Ainsi, un sac de 1m3 devrait supporter une charge de 2000 kg. Vous en trouverez surement dans les magasins de bricolage les plus proches de votre habitation.

Louez une benne

Une benne est plus adéquate si vous voulez évacuer un important volume de gravats. Notez bien que la capacité d’une benne peut varier de 8 à 30m3. Ajouter à cela, vous pourriez louer une benne ouverte ou compartimentée. Pensez seulement à vous informer sur les conditions de location avant de valider votre choix.

Une goulotte est aussi intéressante

Dotée d’une trémie de chargement, une goulotte vous permettra aussi d’évacuer d’importante quantité de gravats. La location de ce type d’équipement peut-être intéressant que ce soit pour des particuliers ou des professionnels. C’est sûr que vous aurez un chantier parfaitement propre une fois que vous finirez l’évacuation.

5 raisons pour séquiper d’une application de suivi de chantier

5 raisons pour séquiper d’une application de suivi de chantier

Le développement numérique profite à tous les secteurs est contribue incontestablement à l’avancée de tous les métiers, surtout les plus techniques. Particulièrement, le domaine du BTP est monté à un certain niveau d’accélération en raison des différentes applications faites pour perfectionner les bâtiments. En l’occurrence celle pour le suivi de chantier, on cite : Fieldwire, batiscript, dispatcher, Archisnapper, Alobees, Archipad, Finalcad, Kaliti, Aporplan. Voici 5 raisons pour s’équiper d’une application de suivi de chantier.

Partage d’information rapide

Toutes ces applications sont destinées à faciliter le contrôle de l’avancement du chantier et permettre l’anticipation des moindres défauts en amont de la livraison.

Il permet entre autres, une communication précise et rapide avec le maître d’œuvre durant les réunions de chantiers dans la mesure où les échanges peuvent se faire n’importe où tout en étant exhaustif et clair. Aussi, les directives sont rapidement communiquées à tous les ouvriers avec des informations plus explicites.

Tout ceci grâce à l’organisation des informations qui permet une navigation fluide à travers les données nécessaires loin des plans papier et des carnets où on se retrouve difficilement en temps voulu.

Pour les études du projet, l’application soulage également les ingénieurs des lourds calculs qui les clouent au bureau ce qui fait qu’il est plus présent sur le chantier.

Livraison rapide

Pour la raison précédente, la rapidité de la livraison en découle. Avec moins de temps au bureau et plus sur le chantier pour le responsable de chantier, les travaux avancent à grands pas avec le contrôle nécessaire en temps réel. La livraison rapide atout considérable pour une entreprise œuvrant dans le BTP qui la distinguera de tous ses concurrents. Toutefois, il faut s’assurer de livrer un bâtiment de qualité.

Réduction de coût de construction

En raison d’un délai de construction écourté, le coût diminue également. Notamment par rapport à la main d’œuvre, et aussi par rapport au stockage des matériaux de construction. La location des engins est aussi moins pesante. Et puis les contrôles en temps réel contribuent grandement à la limitation des surcoûts dus à la rectification des éventuels défauts.

Augmentation des profits

La réduction des coûts favorise l’augmentation de la marge ce qui contribue directement à l’augmentation des profits. Puis grâce à la durée de livraison plus courte, l’enchaînement des chantiers se fait à une fréquence plus soutenue. Tout cela ne peut que conduire à la performance financière de l’entreprise de BTP à condition d’avoir une bonne gestion des fonds.

Évaluation au moyen des données enregistrées

Afin de conserver les détails des constructions que l’entreprise a effectuées au fil du temps, l’application est nécessaire. Plus précisément pour évaluer la performance de l’entité vis-à-vis de la productivité. Elle permet donc d’encourager la culture de l’amélioration continue qui est la clé de la durabilité de toute société.

En bref, l’application de suivi de chantier est un outil indissociable à la performance technique et financière d’une entité de construction étant donné que les avantages à en tirer suivent une logique de conséquence. Reste à savoir l’utiliser à bon escient ce qui ne doit poser aucun problème à tout responsable de chantier ayant suivi les formations appropriées.

Travaux façade : Conseils, avantages et prix

Travaux façade : Conseils, avantages et prix

Les travaux de façade sont nécessaires pour assurer la durabilité ainsi que l’esthétique du bâtiment. Rénover cette partie de la maison n’est pas une mince affaire, mais c’est quelque chose que chaque propriétaire doit faire. Et c’est même une obligation tous les 10 ans. Vous êtes sur le point de faire des travaux de façade, mais vous avez besoin de conseil et d’information ? Nous vous invitons à suivre cet article.

Pourquoi faire des travaux de façade, quels en sont les avantages ?

À force de tout supporter : chaleur, froid, vent, neige, intempéries en tout genre, la façade finit toujours par en subir les conséquences. Ces dernières peuvent être une altération des joints, une salissure, des fissures, un décollement du crépi, etc. Les dommages causés par ces différentes conditions doivent être réparés, c’est pourquoi il faut faire des travaux de façade.

Par ailleurs, les travaux de façade procurent de nombreux avantages. Notamment, ils améliorent le design de la maison et augmentent sa plus-value. Vous pouvez également améliorer les performances énergétiques de votre habitation en renforçant l’isolation thermique et phonique. Et par-dessus tout, vous renforcez la pérennité du bâtiment.

Quelles sont les obligations pour les travaux de façade ?

La loi exige donc que les façades soient réparées tous les 10 ans. Avant de faire le ravalement, il y a également des étapes que vous ne devez pas ignorer. En effet, il faut faire une déclaration préalable de travaux à votre mairie. Si les travaux empiètent sur la voie publique, vous devriez demander une autorisation d’occupation temporaire. Surtout, n’oubliez pas de jeter un œil sur le plan local d’urbanisme pour connaitre les conditions de changement d’aspect.

Il est vrai que faire des travaux de façade n’exige pas un permis de construire. Mais si votre bâtiment est classé monuments historiques, vous devez faire une demande. Même chose pour les constructions qui se trouvent dans un site protégé, il vous faudra coopérer avec le Service Territorial de l’Architecture et du Patrimoine.

Faire les travaux soi-même ou faire appel à un professionnel ?

Si les travaux consistent à nettoyer ou au plus à peindre les façades, il est possible de le faire soi-même. En revanche, dès que le ravalement touche des travaux de maçonnerie et surtout l’isolation de la maison, l’intervention d’un professionnel est plus que nécessaire. En effet, de tels travaux demandent des savoir-faire et des expériences pour éviter que le cas ne s’empire.

Prix des travaux de façade

On ne peut pas donner des chiffres précis quant au prix ravalement de façade. Effectivement, cela dépend du type de travail à faire : traitement anti-mousse, finition peinture, crépi, isolation, etc. Le prix dépend également du professionnel que vous allez engager. Cependant, le prix de travaux de façade se situe entre 40 euros/m² et 130 euros/m².

comment cacher un radiateur Thermor

comment cacher un radiateur Thermor

L’utilisation de radiateur est devenue une nécessité au cours des années passées, et le fait est que ce sont des appareils qui contribuent à largement nous faciliter la vie aux moments où la température diminue. Cependant, utiliser ceux-ci peut inclure qu’il soit nécessaire de faire une bonne disposition de ce dernier pour qu’il ne présente pas une gêne sur le plan visuel.

L’utilité d’un radiateur

Au cours des décennies précédentes, il y a eu beaucoup de changements dans ce qui est considéré comme des critères de qualité en ce qui concerne le confort au sein d’une maison ou d’un bâtiment, et parmi l’un des points les plus renforcés, on peut mentionner la température ambiante. Celle-ci ne doit être ni trop haute ni trop basse, et on doit donc prendre les dispositions qui s’imposent afin de faire en sorte que ce soit bien le cas au sein de notre maison.

Parmi ce qu’on peut faire dans ce sens, il y a l’acquisition et l’installation d’un radiateur. C’est un appareil qui nous permet de chauffer une maison de manière à ce que la température ne descende pas à un seuil trop bas. En outre, un radiateur peut utiliser différentes sortes d’énergie pour chauffer notre maison, comme l’électricité ou bien le gaz. Aussi, un élément qu’on doit prendre en compte au moment de l’acquisition et de la mise en place d’un radiateur est l’emplacement futur de celui-ci.

L’importance de l’emplacement du radiateur

Dépendamment du type d’énergie que votre radiateur utilise, il peut être nécessaire de le disposer à un emplacement spécifique, de manière à ce qu’il soit bien accessible par les différentes arrivées d’eau (dans le cas d’un radiateur qui transmet la chaleur en chauffant de l’eau) oui bien de gaz (pour les radiateurs à gaz). L’emplacement idéal peut être un peu en hauteur, de manière à limiter la longueur des conduits nécessaires pour que le tout puisse fonctionner convenablement.

Le principal souci concernant l’emplacement de votre radiateur réside dans le fait qu’il se pourrait qu’il soit la cause d’une gêne visuelle assez importante. En effet, il s’agit d’un appareil massif, et qui plus est, peut contribuer à la génération de bruits assez dérangeants dans une maison. Aussi, il est donc essentiel de trouver un bon emplacement pour votre radiateur, afin qu’il puisse remplir ses fonctions sans causer aucune gêne, ni visuelle, ni sonore.

Où mettre votre radiateur ?

Différentes solutions se présentent à vous, et elles sont toutes aussi intéressantes les unes que les autres. L’une d’entre elles consiste à mettre votre radiateur dans une pièce où on ne circule pas trop, comme dans une buanderie, et où son aspect visuel ne serait pas la cause d’une gêne quelconque.

L’autre solution consiste à la mettre en place dans un placard, ce qui est avantageux sur différents plans, et vous pouvez par exemple vous charger d’en faire l’isolation sonore si vous le mettez dans un tel endroit. Il suffit juste de mettre en place les isolants qui conviennent, puis votre radiateur pourra fonctionner convenablement sans être la cause d’une gêne d’aucune sorte.

8 astuces pour séduire les acheteurs et vendre rapidement votre maison

8 astuces pour séduire les acheteurs et vendre rapidement votre maison

Vendre sa maison n’est toujours évident surtout si on est dans le besoin pressant de fonds. Pour vous aidez à céder votre bien immobilier au plus vite, voici nos 8 astuces.

1. Investir dans la rénovation

Pour en tirer un bon prix de votre maison, il va falloir faire quelques travaux pour ne pas sous évaluer votre bien. Ces rénovations dans chaque pièce qui comporte d’éventuelles imperfections sont une obligation si vous voulez vendre la maison rapidement. Les traces de moisissures, les trous, les peintures ou les papiers peints qui craquellent, les lumières en pannes, bref, toutes les imperfections doivent être rectifiées avant la mise en vente.

2. Une décoration dépersonnalisée

Pour inviter l’acheteur à s’imaginer déjà propriétaire, il faut qu’il se sente à l’aise lors de la visite. De ce fait, il est important d’épurer chaque pièce de toutes vos décorations personnelles. Photos, collections, cela fait ressentir aux acheteurs potentiels votre grande présence dans la maison ce qui risquerait de les accabler et ne rendra pas la vente plus aisée.

3. Un seul courtier fiable

Pensez à faire appel à un seul courtier mais attention à ses capacités et son sérieux. Certaines personnes confient la vente de leur maison à plusieurs courtiers ce qui rend la gestion des demandes plus compliquées. L’agent de votre choix devra être en mesure d’assurer les visites de la maison mais aussi et surtout attentif à vos exigences et aux paperasses nécessaires.

4. Fixer la politique de prix avec l’agent

Pour que votre agent n’ait pas à vous contacter à chaque proposition des vendeurs, fixez la politique de prix qui vous convient avant de mettre votre maison sur le marché. Renseignez-vous sur la valeur que peut avoir votre maison, limiter le seuil que vous pourriez accepter sur le prix, clarifier le mode de paiement qui vous convient. Évidemment, votre courtier doit vous communiquer toutes les offres qu’il a reçues mais cette précision sur vos attentes lui permettra de négocier rapidement avec les clients.

5. Choisir le moyen de promotion efficace

Dans le but de mettre votre propriété en avant, il faudra viser le plus de cibles possible. Les réseaux sociaux sont les meilleurs moyens d’exposer votre maison sous ses meilleurs angles, car ils sont moins coûteux, plus fréquentés et offrent la possibilité de montrer les photos de meilleure qualité. En outres, la plaque devant la maison n’est pas à laisser pour la raison qu’elle renforce votre annonce et aussi pour une visibilité plus concrète.

6. La propreté et le rangement avant tout

Une propriété insalubre repousse tout simplement les acheteurs, car en allant visiter, ils s’attendent à se projeter dans l’avenir au sein de la future demeure. Chose impossible si les vitres sont sales, la salle de bain est crasseuse, les pièces en désordre. Autant que possible, laissez la propriété inhabitée pour éviter cette situation peu avantageuse. En effet, les petits détails font les grandes différences.

7. Le calme complet lors de la visite

Pour faciliter la communication entre le courtier et les clients, il est primordial de les laisser dans le calme parfait. Pas de musique, ni d’animaux, ni d’activité dans la maison. SI vous habitez toujours la propriété, il est préférable que toute la famille ne soit pas présente pour ne pas interférer dans la négociation.

8. Passer au crible fin les documentations lors de la conclusion

Vendre la maison rapidement mais pas hâtivement. Même si la négociation est fructueuse, il ne faut pas délaisser les documents concernant la vente. Faute d’attention sur le contenu des documentations, vous pouvez vous retrouvez dans des situations difficiles avec la fisc, ou même le paiement de votre acheteur.