comment cacher un radiateur Thermor

comment cacher un radiateur Thermor

L’utilisation de radiateur est devenue une nécessité au cours des années passées, et le fait est que ce sont des appareils qui contribuent à largement nous faciliter la vie aux moments où la température diminue. Cependant, utiliser ceux-ci peut inclure qu’il soit nécessaire de faire une bonne disposition de ce dernier pour qu’il ne présente pas une gêne sur le plan visuel.

L’utilité d’un radiateur

Au cours des décennies précédentes, il y a eu beaucoup de changements dans ce qui est considéré comme des critères de qualité en ce qui concerne le confort au sein d’une maison ou d’un bâtiment, et parmi l’un des points les plus renforcés, on peut mentionner la température ambiante. Celle-ci ne doit être ni trop haute ni trop basse, et on doit donc prendre les dispositions qui s’imposent afin de faire en sorte que ce soit bien le cas au sein de notre maison.

Parmi ce qu’on peut faire dans ce sens, il y a l’acquisition et l’installation d’un radiateur. C’est un appareil qui nous permet de chauffer une maison de manière à ce que la température ne descende pas à un seuil trop bas. En outre, un radiateur peut utiliser différentes sortes d’énergie pour chauffer notre maison, comme l’électricité ou bien le gaz. Aussi, un élément qu’on doit prendre en compte au moment de l’acquisition et de la mise en place d’un radiateur est l’emplacement futur de celui-ci.

L’importance de l’emplacement du radiateur

Dépendamment du type d’énergie que votre radiateur utilise, il peut être nécessaire de le disposer à un emplacement spécifique, de manière à ce qu’il soit bien accessible par les différentes arrivées d’eau (dans le cas d’un radiateur qui transmet la chaleur en chauffant de l’eau) oui bien de gaz (pour les radiateurs à gaz). L’emplacement idéal peut être un peu en hauteur, de manière à limiter la longueur des conduits nécessaires pour que le tout puisse fonctionner convenablement.

Le principal souci concernant l’emplacement de votre radiateur réside dans le fait qu’il se pourrait qu’il soit la cause d’une gêne visuelle assez importante. En effet, il s’agit d’un appareil massif, et qui plus est, peut contribuer à la génération de bruits assez dérangeants dans une maison. Aussi, il est donc essentiel de trouver un bon emplacement pour votre radiateur, afin qu’il puisse remplir ses fonctions sans causer aucune gêne, ni visuelle, ni sonore.

Où mettre votre radiateur ?

Différentes solutions se présentent à vous, et elles sont toutes aussi intéressantes les unes que les autres. L’une d’entre elles consiste à mettre votre radiateur dans une pièce où on ne circule pas trop, comme dans une buanderie, et où son aspect visuel ne serait pas la cause d’une gêne quelconque.

L’autre solution consiste à la mettre en place dans un placard, ce qui est avantageux sur différents plans, et vous pouvez par exemple vous charger d’en faire l’isolation sonore si vous le mettez dans un tel endroit. Il suffit juste de mettre en place les isolants qui conviennent, puis votre radiateur pourra fonctionner convenablement sans être la cause d’une gêne d’aucune sorte.

8 astuces pour séduire les acheteurs et vendre rapidement votre maison

8 astuces pour séduire les acheteurs et vendre rapidement votre maison

Vendre sa maison n’est toujours évident surtout si on est dans le besoin pressant de fonds. Pour vous aidez à céder votre bien immobilier au plus vite, voici nos 8 astuces.

1. Investir dans la rénovation

Pour en tirer un bon prix de votre maison, il va falloir faire quelques travaux pour ne pas sous évaluer votre bien. Ces rénovations dans chaque pièce qui comporte d’éventuelles imperfections sont une obligation si vous voulez vendre la maison rapidement. Les traces de moisissures, les trous, les peintures ou les papiers peints qui craquellent, les lumières en pannes, bref, toutes les imperfections doivent être rectifiées avant la mise en vente.

2. Une décoration dépersonnalisée

Pour inviter l’acheteur à s’imaginer déjà propriétaire, il faut qu’il se sente à l’aise lors de la visite. De ce fait, il est important d’épurer chaque pièce de toutes vos décorations personnelles. Photos, collections, cela fait ressentir aux acheteurs potentiels votre grande présence dans la maison ce qui risquerait de les accabler et ne rendra pas la vente plus aisée.

3. Un seul courtier fiable

Pensez à faire appel à un seul courtier mais attention à ses capacités et son sérieux. Certaines personnes confient la vente de leur maison à plusieurs courtiers ce qui rend la gestion des demandes plus compliquées. L’agent de votre choix devra être en mesure d’assurer les visites de la maison mais aussi et surtout attentif à vos exigences et aux paperasses nécessaires.

4. Fixer la politique de prix avec l’agent

Pour que votre agent n’ait pas à vous contacter à chaque proposition des vendeurs, fixez la politique de prix qui vous convient avant de mettre votre maison sur le marché. Renseignez-vous sur la valeur que peut avoir votre maison, limiter le seuil que vous pourriez accepter sur le prix, clarifier le mode de paiement qui vous convient. Évidemment, votre courtier doit vous communiquer toutes les offres qu’il a reçues mais cette précision sur vos attentes lui permettra de négocier rapidement avec les clients.

5. Choisir le moyen de promotion efficace

Dans le but de mettre votre propriété en avant, il faudra viser le plus de cibles possible. Les réseaux sociaux sont les meilleurs moyens d’exposer votre maison sous ses meilleurs angles, car ils sont moins coûteux, plus fréquentés et offrent la possibilité de montrer les photos de meilleure qualité. En outres, la plaque devant la maison n’est pas à laisser pour la raison qu’elle renforce votre annonce et aussi pour une visibilité plus concrète.

6. La propreté et le rangement avant tout

Une propriété insalubre repousse tout simplement les acheteurs, car en allant visiter, ils s’attendent à se projeter dans l’avenir au sein de la future demeure. Chose impossible si les vitres sont sales, la salle de bain est crasseuse, les pièces en désordre. Autant que possible, laissez la propriété inhabitée pour éviter cette situation peu avantageuse. En effet, les petits détails font les grandes différences.

7. Le calme complet lors de la visite

Pour faciliter la communication entre le courtier et les clients, il est primordial de les laisser dans le calme parfait. Pas de musique, ni d’animaux, ni d’activité dans la maison. SI vous habitez toujours la propriété, il est préférable que toute la famille ne soit pas présente pour ne pas interférer dans la négociation.

8. Passer au crible fin les documentations lors de la conclusion

Vendre la maison rapidement mais pas hâtivement. Même si la négociation est fructueuse, il ne faut pas délaisser les documents concernant la vente. Faute d’attention sur le contenu des documentations, vous pouvez vous retrouvez dans des situations difficiles avec la fisc, ou même le paiement de votre acheteur.

comment nettoyer un radiateur Noirot

comment nettoyer un radiateur Noirot

Les radiateurs électriques sont des appareils électroménagers qui ont aussi besoin d’un entretient périodique. Ce dernier permet notamment de préserver la performance de l’appareil et de garantir sa longévité. Les radiateurs de la marque Noirot ne sont pas en reste et doivent faire l’objet de nettoyages réguliers. Nettoyer un radiateur Noirot ne présente pas de difficultés particulières. Toutefois, vous devez respecter quelques règles élémentaires durant l’opération de nettoyage pour plus d’efficacité et de sécurité. Le point donc sur les techniques de nettoyage d’un radiateur Noirot.

Les radiateurs Noirot

Les radiateurs Noirot sont des radiateurs qui se distinguent par leurs qualités incomparables. Ces radiateurs font notamment partie des produits innovants de la marque Noirot, une grande marque française. Noirot est soucieuse de la protection de l’environnement et offre des appareils à forte performance énergétiques. Il existe une large gamme de radiateurs Noirot ayant chacun leurs propres spécificités. On peut citer entre autres le radiateur Noirot Calidou Smart, le radiateur Noirot Calidou Smart, le radiateur Noirot Linéa Fonte, le radiateur Noirot Bellagio, etc. Leur point commun c’est que ce sont tous des radiateurs fonte active à inertie dynamique.

Les préparations préalables aux nettoyages

Le nettoyage d’un radiateur comporte toujours une phase de préparation préalable. C’est donc aussi le cas des radiateurs Noirot.

La première étape consiste d’abord à réunir les différents outils de nettoyages d’un radiateur électrique. Vous devez avoir à votre disposition : un aspirateur, un chiffon, de l’eau savonneuse et un sèche-cheveux. D’abord, préférez un chiffon microfibre plutôt qu’un simple chiffon, surtout lorsqu’il ne s’agit pas d’une simple opération de dépoussiérage.

De plus, n’utilisez pas des produits abrasifs, mais seulement des produits nettoyants universels à base d’agents tensioactifs (savon). Les produits abrasifs peuvent en effet rayer votre radiateur et détruire son esthétisme.

La seconde étape de préparation est l’extinction de votre radiateur Noirot. En effet, étant un appareil électrique et en plus qui est chaud à l’extérieur, il est préconisé de le nettoyer à froid et en mode éteint pour éviter les accidents. Attendez quelque temps après l’extinction avant de passer au nettoyage pour que l’appareil puisse bien se refroidir.

L’opération de nettoyage du radiateur Noirot

Passons maintenant au vif du sujet : le nettoyage proprement dit du radiateur Noirot.

Avant toute chose, rappelons que le nettoyage du radiateur est une opération qui consiste à enlever les poussières qui se trouvent aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du radiateur. Or, le nettoyage des poussières peut poser problème pour ceux qui en sont allergiques. C’est surtout le cas lorsqu’on utilise l’aspirateur qui fait voler les poussières et causant ainsi des éternuements ou des irritations chez les allergiques. Aussi, si vous avez des allergies, utilisez des chiffons pour nettoyer en profondeurs votre radiateur Noirot au lieu d’un aspirateur. C’est dans de telles situations que l’on utilise le chiffon microfibre. Vous devez l’imbiber d’eau pour que la poussière s’accroche bien à lui, mais ne s’envole pas. Passez le chiffon humide sur les moindres recoins de l’intérieur de votre radiateur et par la suite, utilisez un chiffon sec pour sécher efficacement votre radiateur.

Mais si vous n’êtes pas allergiques aux poussières, optez plutôt pour l’aspirateur pour un nettoyage rapide et facile du radiateur Noirot. Afin de bien venir à bout des poussières qui se trouvent dans les interstices et les zones difficiles, usez des accessoires comme la brosse à coudée ou la brosse avec embouchure. Par ailleurs, vous avez également la possibilité d’enlever les poussières de votre radiateur en les soufflant à l’aide d’un sèche-cheveux.

Comment rénover sa porte d’entrée en bois ?

Comment rénover sa porte d’entrée en bois ?

Puisque c’est le premier élément de la maison que les visiteurs voient, une porte d’entrée doit toujours être bien entretenue. Après les différentes saisons qui se présentent successivement, la porte pourrait être abimée. Le bois est un matériau solide qui s’adapte très bien au style contemporain. Une porte d’entrée en bois peut être résistante à la pluie et au froid, à condition de bien l’entretenir. Pour cela, une porte en bois doit être entretenue tous les 5 ou 10 ans. Nous allons découvrir comment rénover une porte d’entrée en bois afin de lui redonner un aspect neuf.

Analyse des imperfections et les outils nécessaires

Pour commencer le travail, il faut déterminer tous les défauts. Une porte défectueuse est toujours causée par plusieurs facteurs : soit l’usure, soit la saison, soit sa vieillesse. Par ailleurs, le bois se repeint facilement et son entretien n’est pas très compliqué. Mais il faut bien vérifier si l’état de la porte est toujours réparable, si la matière n’est pas encore pourrie ou détériorée.

Avec quelques outils que vous trouveriez sur le marché, vous pouvez vous-même rénover votre porte d’entrée en bois en seulement 5 à 6 heures. Faire appel à un artisan n’est pas obligatoire si vous avez du temps libre, car il suffit de bien suivre les étapes pour un résultat satisfaisant.

Les étapes pour la rénovation d’une porte d’entrée en bois

Tout d’abord, avec l’aide d’un ami, voisin ou famille, il faut dégonder la porte avec un levier et bien l’installer sur une table de travail. Si l’état de la porte est irrégulier, le décapage chimique est nécessaire. Étalez généreusement à l’aide d’un pinceau en nylon le décapant en gel pour bois sur toute la surface de la porte. Insistez bien pour que le décapant pénètre dans les reliefs en profondeur. Laissez agir plusieurs minutes, puis passer un tampon abrasif ou une brosse métallique pour bien décaper en profondeur et retirer l’ancien vernis. Cette étape est la plus importante donc prenez le temps de bien poncer pour avoir une esthétique uniforme. Ensuite, nettoyez la porte à l’eau claire avec une grosse éponge, mais en faisant attention de ne pas trop imbiber le bois. Maintenant, avec un papier vert N° 120, poncer la surface du bois dans le sens des fibres. La surface doit être bien lisse au touché. Puis dépoussiérez la porte à l’aide d’un aspirateur ou d’un chiffon propre. Appliquez une fine couche régulière d’un produit éclaircissant pour bois afin de supprimer toutes les taches et les noirceurs du bois, toujours dans le sens des fibres pour obtenir un aspect uniforme. La dernière étape est d’appliquer généreusement du vernis, vous verrez que le bois en absorbe beaucoup. Laisser sécher puis étaler une deuxième couche. Vous pouvez utiliser de la lasure au lieu du vernis, mais pour une porte extérieure le vernis est conseillé par un professionnel pour sa résistance. Enfin, après que la couche finale a bien séché vous pouvez remonter la porte qui a de nouveau son aspect neuf.

Les avantages d’un portail en aluminium

Les avantages d’un portail en aluminium

De plus en plus de gens se tournent vers la possibilité de mettre en place un portail en aluminium chez eux, dans la mesure où il y a plusieurs avantages qu’on peut tirer de cette action en particulier. En outre, vous pourriez être intéressés par connaitre les points forts de ce type de portail avant de vous décider pour son acquisition.

Un prix intéressant

Les tarifs pour l’acquisition d’un portail en aluminium sont parmi les plus intéressants qu’on puisse actuellement trouver sur le marché, dans la mesure où on peut faire l’acquisition d’un modèle décent pour un tarif raisonnable. Le rapport qualité est le détail sur lequel il est essentiel de se pencher sur ce cas de figure en particulier. En effet, le prix d’un portail devrait être idéalement dans les limites de vos moyens, mais il ne faut pas que le cout de cet élément important soit plus important pour vous que la qualité du produit final.

Une grande solidité

Comme on peut l’imaginer, la solidité d’un portail est d’une grande importance, car entre autres, c’est le premier rempart qui sépare les personnes du dehors avec les limites intérieures de votre propriété. Le matériau qui entre dans la composition de votre portail doit ainsi être choisi avec soin pour permettre que celui-ci ne cède pas trop facilement aux tentatives d’intrusion, et le matériau qu’est l’aluminium convient parfaitement pour cela. En effet, les portails fabriqués dans ce métal pourront afficher une résistance sans appel aux tentatives de cambriolage.

Ce type de portail est léger

On peut affirmer de ce type de portail qu’il possède une légèreté qui est plus qu’appréciable, ce qui peut être un atout pour votre portail dans une certaine mesure. En outre, cela a une incidence sur la force qui s’applique sur les gonds, qui est donc moins importante que la moyenne. Vous n’avez donc pas à craindre que cette partie de votre portail puisse faire l’objet d’une usure prématurée. C’est également plus pratique d’en faire la pose, car le transporter ne nécessite pas d’efforts excessifs.

Attrayant sur le plan visuel

L’un des points forts de l’aluminium en tant qu’élément de fabrication de ce type d’élément est qu’il permet de bénéficier d’un aspect visuel qui est des plus plaisants. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui font que beaucoup de gens se tournent de plus en plus vers cette solution. Il est possible de laisser votre portail en aluminium tel quel, ou bien de mettre une couche de peinture par-dessus celui-ci.

Plusieurs designs entre lesquels choisir

Il vous est possible de prendre votre décision parmi plusieurs modèles de portails en aluminium, et il est juste question de faire la comparaison des différentes options disponibles puis de vous tourner vers celle qui répond le mieux à vos nécessités. Le tout est également en fonction des capacités des professionnels à qui vous confiez la fabrication de votre portail en aluminium. Ils doivent pouvoir vous proposer une large gamme de design entre lesquels vous pouvez vous décider facilement. S’ils ne parviennent pas à faire cela pour vous, il serait préférable de trouver d’autres professionnels.

Rénovation : quelle pose pour ma porte d’entrée ?

Rénovation : quelle pose pour ma porte d’entrée ?

Généralement, la pose d’une porte d’entrée est un travail qui peut être considéré comme un travail facile. Or, en fonction du chantier, la technique à entreprendre doit être différente. C’est la raison pour laquelle il est toujours recommandé de faire appel à des professionnels. Ces derniers peuvent vous garantir une bonne étanchéité de la porte. Par contre, si vous avez les connaissances requises, vous pouvez réaliser vous-même la pose de votre porte d’entrée. Dans cet article, nous vous guiderons à choisir la technique adaptée à votre porte d’entrée.

Les techniques de pose de porte d’entrée

En cas de rénovation, la technique de pose d’une porte d’entrée peut être différée en deux, notamment : la dépose totale et la pose sur dormant existant.

Pour la dépose totale, vous devez poser l’ancienne porte avec son bâti, puis, poser la nouvelle porte d’entrée sur l’emplacement laissé vide. Avec cette technique, il est possible de faire la pose de la nouvelle porte en tunnel, en feuillure ou en applique.

Par contre, pour la pose sur dormant existant, il est nécessaire de conserver l’ancien dormant en place et superposer un nouveau cadre, avec un profil adapté, sur l’ancien cadre. Cette deuxième technique de pose n’est donc pas adaptable que quand l’ancien dormant en place est en très bon état et solidaire de la maçonnerie.

Les différents types de pose d’une porte d’entrée

En fonction de votre chantier, vous pouvez choisir entre trois différentes poses de porte d’entrée. Vous pouvez choisir entre une pose en applique, une pose en tunnel et une pose en feuillure.

La pose en applique est la pose dite « en neuf » d’une porte. Elle vient généralement s’appuyer sur la maçonnerie, face intérieure de la maison. Bref, avec elle, la menuiserie et fixée par des pattes ou équerres vissées-chevillées tout autour de la baie sur la paroi intérieure.

Ultérieurement, la pose de porte en tunnel ou pose en tableau est celle qui s’effectue entre les murs. Elle convient à une maçonnerie d’assez forte épaisseur. Avec celle-ci, le dormant est donc posé au nu intérieur, à mi-épaisseur ou au nu extérieur de la façade.

Enfin, la pose de porte en feuillure est la pose indiquée si le dormant de l’ancienne porte n’est pas conservé. Elle est idéale en cas de rénovation, seulement, elle demande quelques travaux beaucoup plus complexes. Parmi ceux, il est indispensable réaliser une feuillure dans la maçonnerie et d’encastrer au nu intérieur de la paroi les montants et la traverse haute.

Les étapes de la pose d’une porte d’entrée

Que cela soit une pose en applique, en tunnel ou en feuillure, afin de pouvoir garantir l’étanchéité de la porte, il est recommandé de suivre les étapes suivantes :

Premièrement, vous devez préparer la porte tout en vérifiant sa dimension. Ensuite, vous devez poser le bâti et fixer le dormant dans la maçonnerie. Après cela, il est conseillé de passer directement à la pose de la porte, puis travailler l’étanchéité de la porte. Pour ce faire, vous devez utiliser du mastic d’étanchéité et poser des joints. Enfin, bouchez efficacement les trous et les éventuels interstices sur la porte et les murs.

Des escaliers pour grimper en beauté !

Des escaliers pour grimper en beauté !

Outre son rôle de relier deux niveaux de la maison, et en plus du fait que c’est un matériel de sport incontestable, l’escalier apporte aussi la signature déco à la pièce où il se trouve. Tous les composants de l’escalier sont sujets à donner une particularité à votre demeure. En effet, marche, contremarche, main courante et balustres, un simple changement au niveau de ces éléments suffit pour distinguer votre escalier. Voyons alors quelques escaliers pour grimper en beauté !

1. Escalier échelle de meunier en métal

Le style industriel est devenu très à la mode, car il confère à la fois simplicité et modernité. L’escalier façon échelle de meunier tout en métal est l’élément clé de ce décor industriel. Un escalier uniforme avec un garde-corps des plus simplistes, mais aussi raffiné à la fois.

2. Escalier en colimaçon avec mélange de matériaux

Réputé pour faire gagner de l’espace, l’escalier en colimaçon offre aussi un côté stylé à la maison. Tout en bois ou en métal, mais également en associant les deux, votre escalier en spiral peut très bien orner votre habitation.

3. Escalier quart tournant moderne

Ce fameux escalier quart tournant en bas, en haut ou encore à double tournant est vraiment dans l’air du temps surtout avec quelques spots lumineux et des couleurs fraîches pour le mettre en évidence.

4. Escalier droit avec garde-corps original

Le design du garde-corps de l’escalier droit permet de lui donner une tout autre personnalité. Des motifs graphiques, floraux ou encore des lignes aléatoires, les possibilités sont nombreuses pour donner un brin d’originalité à votre escalier droit.

5. Escalier à contremarches colorées

Pour des escaliers magnifiques et uniques, les contremarches représentent une opportunité pour les personnalisations qui vous inspirent. Entre les couleurs joyeuses, les motifs en noirs et blancs, les petits messages, ainsi que les petits dessins adorables, vous avez l’embarras du choix.

6. Grand escalier majestueux pour grande maison prestigieuse

On ne lassera jamais de la splendeur de ces escaliers spacieux. Au centre ou sur le côté, ils témoigneront toujours la prospérité et l’élégance.

7. Escalier aérien

Avec les marches en surplomb encastrées dans le mur d’un côté et généralement suspendues à la main courante par les balustres de l’autre, l’escalier aérien est sans équivoque une marque de modernisme. Pour souligner leur particularité, les garde-corps sont souvent en verre, sur le mur et parfois même inexistants.

8. Les verres sur les escaliers

Les verres peuvent refléter la fragilité dans d’autre domaine, mais dans le cadre de la construction, leur résistance est d’un niveau assez élevé pour être admis dans des structures à rudes épreuves comme l’escalier. Aussi bien pour les marches que les garde-corps, les verres ont trouvé place parmi le bois et les métaux.

9. Escalier combiné avec des rangements

Pour nos soucis de gain de place, le mur de l’escalier et le dessous des marches ainsi que le garde-corps peuvent être aménagés en bibliothèque et aussi pour disposer les décorations diverses. À la fois pratique et aussi visuellement agréable à condition de bien ordonner les contenus des étagères.

Des escaliers originaux pour la maison

Des escaliers originaux pour la maison

L’escalier n’est pas seulement utile pour pouvoir circuler dans une maison à plusieurs niveaux, c’est aussi un accessoire décoratif important. Aussi, songez à faire en sorte de rendre votre escalier le plus original possible pour optimiser l’esthétisme à l’intérieur de votre maison. D’ailleurs, il existe une infinité de moyens pour rendre votre escalier hors du commun. Voici quelques-uns des techniques que chacun peut utiliser pour améliorer l’aspect extérieur de l’escalier.

Choisissez les types d’escalier avec des styles originaux

Au lieu d’installer des escaliers classiques dans votre maison, optez pour des escaliers aux design originaux comme l’escalier hélicoïdal ou encore les escaliers avec des marches suspendues.

D’abord, l’escalier hélicoïdal, appelé aussi escalier à colimaçon, est un genre d’escalier qui se caractérise par sa forme circulaire. Elle est notamment composée d’un mât ou d’un limon central sur lesquels sont fixées les marches. Pour monter l’escalier, on fait des mouvements circulaires autour du mât ou à l’aide du limon. En plus d’être pratique (facile à installer et occupant peu de place), l’escalier hélicoïdal est un escalier très esthétique du fait de sa forme originale.

Ensuite, les escaliers avec des marches qui semblent être suspendus dans les airs sont les escaliers les plus tendance du moment. Ce sont des escaliers dont les marches sont accolées directement au mur. En général, ces escaliers ne disposent pas de rampes. C’est pour ces raisons qu’ils donnent l’impression de flotter dans les airs. Avec un design minimaliste, ce genre d’escalier convient à ceux qui veulent avoir une maison avec un style épuré.

Des matériaux originaux pour des escaliers hors du commun

Actuellement, l’escalier n’est plus fait seulement fait avec du bois, mais aussi avec différents matériaux comme le métal et le fer forgé, le verre, etc. Ces matériaux donnent notamment un côté original aux escaliers. D’abord, le métal et le fer forgé (acier, inox, aluminium) sont des matériaux qui permettent d’ajouter une certaine touche industrielle à votre maison, de plus ils sont robustes. Ensuite, le verre est connu pour son esthétisme sans pareil, un escalier en verre est un instrument de décor intérieur incomparable. Donc, n’hésitez pas de changer et installez des escaliers en verre ou en métal pour sortir de l’ordinaire. Toutefois, cela ne veut pas dire que les escaliers en bois ne sont pas recommandés. En effet, les escaliers en bois sont aussi des escaliers qui ont un magnifique esthétisme. En effet, le bois est un matériau naturel et indémodable et qui est aujourd’hui de plus en plus varié (le merisier, le chêne rouge, l’érable, etc.)

Ajoutez des touches de décors personnels sur votre escalier

L’escalier est composé de plusieurs éléments qui peuvent tous faire l’objet de personnalisations.

Premièrement, on peut faire faire ces personnalisations par des professionnels lors de la commande de l’escalier. En effet, la plupart des entreprises spécialisées dans la construction et de la vente des escaliers nous offrent actuellement la possibilité de personnaliser la forme, la couleur de l’escalier. De plus, plusieurs détails de l’escalier peuvent aussi être personnalisés par ces entreprises selon nos envies (la rampe, les marches, les arrivées, le limon, etc.).

Deuxièmement, nous pouvons aussi améliorer nous même notre escalier par différents techniques DIY (do it yourself : fais-le toi-même). Ainsi, on peut peindre l’escalier dans son ensemble pour faire sortir le meilleur de lui même. De plus, on peut aussi améliorer l’aspect de notre escalier en posant sur ses contremarches (ou sur ses marches) différents éléments de décors comme des carreaux de ciments, des peaux de bêtes, des revêtements adhésifs, des papiers peints, etc.

Concernant les entourages de l’escalier (le mur notamment), on peut aussi le décorer avec des cadres de photos, des jeux de lumière (guirlandes, lampes LED)

N’oubliez pas les plantes sur les marches ou autour de l’escalier pour booster encore plus le décor.

Aménager un escalier pour gagner de la place

Aménager un escalier pour gagner de la place

Quand vous avez une maison à étage, pour accéder à un étage supérieur, il faut bien installer un escalier, non !? Une installation qui est réputée étant trop encombrant, selon son modèle, l’escalier figure parmi les équipements qui doivent être mis en place dans une maison à étage. Mais avant que vous décidiez de choisir le type d’escalier pour votre logement, vous devez d’abord vérifier l’espace que vous possédiez pour que ce dernier n’engage pas trop de place dans la maison. Gain de place dans une maison dotée d’un escalier, comment procéder à l’aménagement ? Tour d’horizon sur le sujet.

Dimensions d’un escalier classique

En général, chaque marche d’un escalier doit avoir une hauteur qui ne dépasse pas les 16 – 19 cm. Et si vous ne connaissez pas encore le calcul pour obtenir un escalier suivant les normes voici ce qu’il faut retenir. Pour le calcul de cette installation, il faut deux fois la hauteur d’une marche et une fois sa profondeur. Mais pour un escalier qui suit strictement les règles de la construction, il faut que chaque marche possède une hauteur de 17 cm et une profondeur de 29 cm. Certes, ce type d’escalier suit les règlements, mais il est un peu exigeant au niveau de l’espace du fait que l’emprise au sol de l’escalier est de 4.50 cm de long avec un largueur minimum de 70 cm.

L’échelle de meunier

Un escalier qui ne possède pas de contremarches, l’échelle de meunier est équipée de marche dont chacune peut se superposer par rapport à la suivante. Donc, si vous souhaitez gagner plus de place dans la maison, l’échelle de meunier et la meilleure solution à adopter vu qu’elle occupe seulement la moitié de la place comparée à un escalier classique.

L’escalier à pas décalés

Un escalier qui est aussi surnommé l’escalier à pas japonais, l’escalier à pas décalés est un autre modèle de l’échelle de meunier. Plus confortable que le précédent, il possède des marches découpées qui évitent la superposition. C’est également un type d’escalier qui ne nécessite pas de grand espace pour son installation dans la maison.

L’escalier hélicoïdal

Un escalier hélicoïdal ou à colimaçon est le type d’escalier qui s’installe dans presque toutes les maisons d’aujourd’hui. Si vous avez à votre disposition une trémie de 130 cm de diamètre, vous pouvez y installer un escalier avec un emmarchement de 60 cm de large et d’un noyau central de 10 cm. Et pour l’appui de l’escalier, il peut être libre à plan circulaire ou bien calé entre les murs. L’escalier hélicoïdal est idéal pour une pièce desservie comme la mezzanine ou les combles.

Vous avez donc le choix entre ces modèles d’escalier si vous voulez en installer dans votre maison alors que vous manquez d’espace. Les deux premières solutions sont les plus convenables si vous avez une petite maison. Toutefois, choisir l’escalier hélicoïdal est aussi à considérer si vous avez une cave ou bien une pièce qui ne sert à rien comme la grange.

Agencement du salon : les 5 grosses erreurs à éviter

Agencement du salon : les 5 grosses erreurs à éviter

Synonyme de convivialité et de détente, le salon est la principale pièce de vie d’un foyer. Comme quoi, il doit être bien structuré et bien agencé. Certes, ce n’est pas du tout une tâche facile. Par contre, si vous voulez que votre salon se démarque de tous ceux du quartier, voici les 5 pièges à ne pas commettre.

Erreur n°1 : Choisir la couleur de la peinture comme bon vous semble

Trop de choix tue parfois le choix ! Comme on dit, à force de faire face à une multitude de coloris, on fait toutefois le mauvais choix. En effet, ce ne sont pas toutes sortes de couleur qui s’adaptera à la fonction et la forme de toutes sortes de pièces. Des fois, il faut faire preuve de parcimonie. Petite astuce, on obtient généralement un joli effet avec un seul mur peint plutôt que de peindre totalement ou avec la même couleur les quatre faces.

Erreur n°2 : Installer la télévision en premier

Au moment de structurer le salon, on a toujours tendance à se creuser les méninges pour l’emplacement de la télévision. C’est pourtant une très mauvaise idée. En réalité, il existe encore un autre élément qui est bien plus imposant. Il s’agit du canapé. Normalement, c’est le premier élément qu’il faut installer. Contre le mur qui la surface est un peu restreint ou disposer au centre si le salon est particulièrement spacieuse.

Erreur n°3 : Négliger la lumière

Bien que les fenêtres de votre salon soient orientées idéalement au sud ou à l’ouest, ce n’est pas une raison pour sous-estimer la lumière. Certes, la luminosité naturelle est très agréable, mais penser à d’autres sources de lumière est également nécessaire. En effet, un bon éclairage donne une sensation de bien-être, de convivialité et de chaleur.

Erreur n°4 : Étouffer la pièce avec du mobilier

Accumuler autant de meuble et n’importe quoi dans un salon n’offre pas un très bon agencement. Cela n’entraînera qu’une mauvaise circulation et nuira à l’harmonie de cette pièce de vie. Un salon bien agencé associera par exemple un canapé, un fauteuil et une table basse et garantira une circulation fluide tout en conservant l’impression d’espace.

Erreur n°5 : Opter pour des rideaux trop sombres

Le choix du tissu pour les rideaux dans un salon est également primordial. Ayant tendance à encombrer et à réduire le volume du salon, les rideaux sombres ne sont pas vraiment recommandés.