Travaux de rénovation énergétique : les changements à retenir

Travaux de rénovation énergétique : les changements à retenir

Si vous habitez une maison pour laquelle le coût élevé en énergie ne convient pas à votre budget ou tout simplement est moralement inadmissible, il est peut-être grand temps que vous optiez pour des travaux de rénovation énergétique.

La rénovation énergétique en clair

Vous entendez parler de la rénovation énergétique à tout bout de champ, mais au fait, à quoi cela fait réellement référence ? Pour comprendre la rénovation énergétique, il faut tout d’abord appréhender ses enjeux et ses motivations. Premièrement, la rénovation énergétique s’inscrit surtout dans le cadre de la rénovation écologique. Il s’agit donc de construire plus respectueusement vis-à-vis de notre environnement.

Le prix de l’énergie fossile qui monte en flèche et sa raréfaction sont des enjeux de taille. La rénovation énergétique peut donc être vue comme étant une nouvelle manière de construire les logements afin que la consommation en énergie, principalement pour le chauffage, soit drastiquement réduite. La rénovation énergétique peut toucher plusieurs domaines de la maison, cependant, cela concerne en majorité l’isolation de celle-ci et principalement son mode de chauffage.

Le chauffage étant le poste le plus énergivore, sa règlementation est précisée dans la règlementation thermique 2012 (RT 2012) dont l’article 4 de la loi Grenelle stipule que la consommation d’énergie primaire d’un bâtiment neuf ne doit pas dépasser les 50 kWhEP/(m2.an).

Les derniers changements en matière de rénovation énergétique

La rénovation énergétique, il faut le dire, peut coûter cher en travaux et en matériels. C’est pour cette raison que cette migration est encouragée par l’État grâce à des aides financières de différentes natures. Cependant, au fil du temps certaines modalités de ces aides ont connu des rectifications et d’autres des améliorations. En somme, les changements les plus importants sont au nombre de trois pour cette année 2019.

Le CITE est encore d’actualité

Premièrement, le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) sera prolongé pour cette année 2019 jusqu’au 1er janvier 2020 avant de se transformer en prime si c’était prévu se faire fin décembre 2018. Ce ne sont pas tous les travaux qui sont éligibles pour au CITE. Entre autres, vous débarrasser d’une chaudière à fioul pour opter pour une chaudière plus écologique telle une chaudière à bois à condensation peut vous en faire bénéficier. La mise en place de vitrage isolant pour les fenêtres vient aussi s’inscrire parmi les travaux qui peuvent bénéficier du CITE.

L’éco-prêt à portée de main

L’éco-prêt à taux zéro affiche plus de souplesse. S’il était très difficile de bénéficier de ce prêt à taux zéro pour financer vos travaux de rénovation énergétique, il est dorénavant plus accessible. Les travaux qui peuvent être éligibles pour cet éco-prêt à taux zéro sont ceux qui concernent l’isolation (toit-murs-parois vitrées), la remise à niveau du système de chauffage pour des modèles plus performants et économes, etc. Selon les conditions, vous pouvez emprunter jusqu’à un montant de 30 000 euros sans avoir à payer aucun intérêt.

Plus de logements réhabilités grâce à l’Anah

L’agence nationale de l’habitat aura plus de moyens financiers pour atteindre plus de cibles. Avec pas moins de 874.1 millions d’euros pour cette année 2019, 75 000 logements devraient bénéficier de différentes aides dans le cadre d’une rénovation énergétique. Entre autres, « Habiter sain », « Habiter serein » viennent renforcer « Habiter mieux » pour vous permettre de vivre dans un logement plus correct.

Porte de garage coulissante : quels avantages ?

Porte de garage coulissante : quels avantages ?

Il se trouve différentes sortes de portes de garage sur le marché entre lesquels vous avez la possibilité de vous décider, et les portes coulissantes sont parmi les modèles qui gagnent actuellement en popularité. Plusieurs raisons viennent expliquer cela, et nous allons voir pourquoi dans ce qui suit.

Pourquoi les portes à battants n’attirent plus ?

Pendant longtemps, l’ouverture et la fermeture des garages étaient assurés par les portes à battants, qui ont conservé un moment le statut de porte de garage populaire. La raison en est une facilité de la fabrication, mais aussi de la mise en place, donc un cout général peu important. Or, il cause des soucis au moment où on en fait l’ouverture, notamment sur le plan qu’il se met à occuper de l’espace de manière inutile, et vient même bloquer la circulation.

Ainsi, de moins en moins de personnes se tournent vers ce type de portail pour assurer la sécurité de leur garage. En outre, on peut aussi mentionner des soucis comme la nécessité de payer des amendes si jamais l’ouverture de votre porte de garage en vient à bloquer la circulation de la voie publique. Entretemps, diverses autres solutions pour vous permettre de fermer votre garage ont vu le jour, et parmi celles-ci, on peut mentionner les différentes portes de garage coulissantes et basculantes.

Avantages des portes coulissantes de garage

La spécificité d’une porte de garage coulissante est qu’elle s’ouvre d’un côté vers un autre, sur des rails, et la porte de garage vient se ranger le long du mur. On trouve aussi différents modèles qui se composent des rideaux rigides pouvant s’enrouler autour d’un axe vertical ou horizontal, et dont l’ouverture et la fermeture se fait toujours suivant un trajet tracé par des rails. Le principal intérêt de ce type de porte de garage est qu’elle prend le moins de place possible.

Contrairement à une porte à battant pour garage, dont l’ouverture se fait suivant un trajet semi-circulaire, et occupant tout l’espace tout le long de ce trajet, celle de ce type de porte de garage se fait sans qu’elle n’ait besoin d’occuper un espace supplémentaire. Il y a également la possibilité de faire une automatisation de ce type de porte de garage, en mettant en place une motorisation. Après avoir fait cela, il vous est possible de relier le tout à un système de domotique.

Choisir votre porte de garage coulissante

Il se trouve de nombreux modèles de porte de garage coulissante sur le marché, et le tout pour vous consiste à trouver le modèle qui convient le mieux pour votre cas de figure. Aussi, les modèles qui sont présentés sur le net ne peuvent pas être acquis tels quels, et il est nécessaire que la compagnie concernée puisse vous faire une conception d’un modèle qui soit fabriqué suivant les dimensions souhaitées. Le devis pour ce genre d’articles se fait généralement de manière gratuite, aussi il vous est conseillé d’en faire plusieurs, puis de les comparer entre eux afin de plus facilement décider quel modèle vous sied le mieux.

Quelle ouverture choisir pour sa porte de garage ?

Quelle ouverture choisir pour sa porte de garage ?

Vous hésitez quel type d’ouverture choisir pour votre porte de garage ? Sachez alors que si vous avez un espace bien dégagé devant votre garage, vous pouvez choisir sans problème. Dans le cas contraire, vous n’aurez pas le choix puisqu’il vous faudra opter pour l’ouverture de porte de garage qui va avec l’espace disponible qui reste. Que choisir entre portes de garage basculante, pliable, battante, sectionnelle ?

L’ouverture de porte de garage basculante

Ce type d’ouverture est formé par un seul bloc de porte. Le plus souvent, ce dernier est fait avec du métal. Comme son nom l’indique, la porte de garage s’ouvre ou se ferme en basculant, soit vers l’intérieure, soit vers l’extérieure. L’avantage avec ce type d’ouverture, c’est qu’elle n’est pas trop encombrante et elle est facile à équiper d’un automatisme.

L’ouverture de porte de garage sectionnelle

Ce système d’ouverture est parfait pour ceux qui ont besoin d’économiser de l’espace. Dans une ouverture sectionnelle, la porte de garage fonctionne comme un volet roulant. Il peut s’ouvrir latéralement ou par le plafond. L’avantage avec ce système c’est bien sûr son économie d’espace, il possède également une bonne capacité d’isolation thermique.

L’ouverture de porte de garage à battant

C’est le système d’ouverture le plus utilisé jadis. Comme un portail, la porte de garage est formée généralement par deux battants qui s’ouvrent vers l’extérieur. C’est un système qui peut être motorisé. Et il est également économique. Cependant, l’ouverture de porte de garage à battant n’est pas conseillée si votre garage donne directement à la chaussée.

L’ouverture de porte de garage pliante

L’ouverture de porte de garage pliante, comme son nom le laisse entendre, peut se plier pour s’ouvrir. La porte est composée de séries de panneaux. Ces derniers sont capables de se replier les uns sur les autres. Ce système a comme avantage de ne déborder nulle part, ni vers l’extérieur, ni sur les murs, ni au plafond. De plus, il est parfait pour les petits budgets.

L’ouverture de porte de garage par enroulement

C’est un système qui fonctionne également à la manière d’un volet roulant. Le vantail s’enroule autour d’un axe placé au plafond. C’est le système qui nécessite le moins d’espace comparé aux autres types d’ouvertures. Qui plus est, il est facile à installer. Il est aussi possible de l’équiper d’un automatisme.

Les avantages de motoriser la porte de garage

Peu importe le type d’ouverture de porte de garage que vous choisissez, l’équiper d’une motorisation procure toujours les mêmes avantages. À savoir le confort et la sécurité. Le confort parce que vous n’aurez plus à descendre de votre véhicule pour ouvrir ou pour fermer la porte. La sécurité parce que seul l’accessoire de contrôle comme la télécommande peut ouvrir la porte de garage. Alors, si vous avez choisi votre porte de garage ainsi que son ouverture, pensez à l’équiper d’un automatisme.

Le choix du système de chauffage pour votre logement neuf

Le choix du système de chauffage pour votre logement neuf

Vous venez de construire une maison et vous souhaitez y installer un système de chauffage ? Eh bien, c’est une très bonne idée. Cela vous permettra d’améliorer votre confort thermique. Or, pour ne pas gaspiller de l’énergie pour rien, il est important de bien le choisir. C’est la raison pour laquelle nous vous détaillerons dans cet article, tous les différents types de système de chauffage existant sur le marché, puis, nous guiderons à choisir le système de chauffage qu’il vous faut.

Les différents types de système de chauffage

Sur le marché, il existe généralement 5 différents types de systèmes de chauffage, notamment : la chaudière gaz, la pompe à chaleur, le chauffage au fioul, le chauffage électrique et le chauffage à bois. Le chauffage au fioul est le dispositif considéré comme un système de chauffage rentable, malheureusement, celui-ci n’est pas adapté à tous les logements. Il ne convient pas à des appartements ainsi que des constructions neuves.

Ultérieurement, la chaudière au gaz est le système de chauffage le plus utilisé par les particuliers. Cela est tout simplement, parce que celle-ci est facile à utiliser. Elle ne requiert pas de stockage d’énergie et elle peut assurer à la fois la production d’eau chaude et le chauffage. Cependant, c’est la pompe à chaleur qui est le plus utilisé par les particuliers pour réchauffer une maison neuve. Ce dispositif est non seulement très économique, mais également, il est facile à installer. Une pompe à chaleur ne demande pas des travaux importants. Par ailleurs, à part le chauffage et la production d’eau chaude, elle peut également rafraîchir la maison pendant l’été.

Enfin, le chauffage électrique et le chauffage à bois. Ces deux systèmes de chauffage se différencient les uns des autres par l’énergie qu’ils utilisent. En revanche, ils sont très appréciés par leur coût d’investissement. Ils ne requièrent qu’un investissement moins important. Qui plus est, ils peuvent être adaptés dans tous les logements. Seulement, dans une maison de grande surface, le poêle à granulés ne peut pas assurer que le chauffage d’appoint. La puissance de cet appareil n’est pas suffisante pour réchauffer un logement plus grand.

Quelques conseils permettant de limiter les consommations d’énergie inutiles

Comme nous l’avons introduit plus haut, l’installation d’un système de chauffage est utile pour améliorer le confort thermique dans une habitation, mais plus important encore, il est indispensable dans la réduction de la facture d’énergie.

En effet, en fonction du système de chauffage à installer, c’est-à-dire, si ce dernier correspond très bien à votre logement, il vous est possible de réduire significativement votre facture d’énergie tout en profitant d’un confort thermique optimal.

C’est de ce fait qu’avant l’achat d’un système de chauffage, il est conseillé de prendre d’abord en compte l’isolation de votre logement. Il faut également penser à la surface à chauffer. Enfin, n’oubliez pas de réguler la production de chaleur par un thermostat d’ambiance.

Aménager son jardin comme un pro

Aménager son jardin comme un pro

À l’approche du printemps, tout le monde se met à entamer quelques aménagements sur le jardin pour accueillir les beaux jours. Aménager son jardin signifie trouver un meilleur agencement pour les mobiliers et prendre soin des plantations. Généralement, cette tâche ne requiert pas de compétence particulière. Il suffit d’adopter les bonnes méthodes et d’être créatif pour y arriver. Ce qui signifie que l’intervention d’un professionnel n’est pas toujours obligatoire. Suivez alors nos conseils.

Agencement efficace

Afin de réussir l’agencement de votre jardin, il est tout d’abord nécessaire d’établir un plan. Celui-ci vous aidera à avoir une idée précise de tout ce que vous devez entreprendre. Disposez sur ce plan le coin pour le potager, l’espace pour la détente, le lieu de loisir pour les enfants, l’endroit pour les cuissons et un espace pour la circulation. Si tous ces endroits existent déjà dans votre jardin, vous pouvez penser à changer l’agencement pour donner une nouvelle image à ce lieu. Vous pouvez également remplacer vos mobiliers de jardin pour avoir ce même effet. Pensez aux meubles tendances ou les dernières générations qui sont modernisées.

Pour un meilleur agencement, il est possible de mixer les différents types de meubles bas. Entre temps, n’oubliez pas de réserver un endroit pour l’arrosage et les divers luminaires pour l’éclairage de votre jardin. Avec la quantité d’objets qu’il serait nécessaire de disposer sur le lieu, il est impératif d’être pragmatique et d’agencer les objets avec intelligence (surtout si la superficie du jardin est assez réduite). Aussi, pour respecter le bien-être de vos plantes, veuillez ne pas encombrer l’espace. Et pour respecter le bien-être des occupants, sachez jouer avec l’orientation en disposant correctement vos meubles et objets de décoration.

Soigner la disposition des plantations

Un jardin qui se respecte doit avoir une jolie plantation qui se développe sainement au sein de lui. De ce fait, vous devez faire en sorte que vos plantes soient bien entretenues. Mais avant, il faut savoir bien choisir les végétations qui vont orner votre jardin. Choisissez-les en fonction de vos préférences ou de vos besoins ou renseignez-vous auprès de votre fleuriste pour vous aider à mieux choisir. Une façon efficace de donner une image parfaite à un jardin aussi est de délimiter les contours avec des bordures en plantation. Ensuite, sur le premier plan, vous pouvez disposer des plantes basses pour ne pas trop surcharger la vue et des touffues au second plan. Puis si vous envisagez de planter des fleurs à hautes tiges, mettez-les au dernier rand. Il est aussi très pratique de planter un arbre au fond du jardin pour rajouter de la valeur à l’endroit.

Pour les pots de fleurs et les jardinières, il est préférable d’utiliser des objets colorés pour animer et mettre de l’ambiance dans votre jardin. Ajoutez des instruments de décoration en plus (mais pas trop) pour harmoniser le regard et choisissez des éclairages efficaces. Ainsi, les moments de détente dans le jardin pourront toujours être parfaits de jours comme de nuit.

optimiser les chambres d’un appart familial

optimiser les chambres d’un appart familial

Plusieurs raisons peuvent nous inciter à vouloir optimiser nos chambres, mais le plus souvent, la raison principale est le manque d’espace dans l’appartement. Notamment, avec l’arrivée d’un nouveau membre de la famille, un réagencement s’impose pour que l’infrastructure présente puisse l’accueillir convenablement. Découvrez alors nos conseils pour réussir l’amélioration de vos chambres. Il s’agit ici d’astuces pour aménager les pièces en fonction de leurs attributions ainsi qu’en dépend de la surface disponible.

Choisir la simplicité

Vivre dans un petit espace peut vite se transformer en cauchemar si l’on ne sait pas aménager correctement l’espace disponible. En revanche, avec un agencement efficace des mobiliers et des accessoires, tout peut être harmonisé pour rendre notre intérieur plus léger et plus apaisant. Pour ce faire, vous devez adopter l’esprit minimaliste chez vous parce que c’est la seule façon d’optimiser efficacement un espace réduit. Donc, en premier lieu, vous devez libérer toutes les pièces et faire en sorte que seulement le nécessaire soit retenu. Après le triage des objets et meubles inutiles ou peu utiles, il est maintenant question de choisir des mobiliers proportionnels à l’espace disponible. À ce titre, vous pouvez opter pour des meubles multifonctions pour optimiser l’espace. Par exemple, utiliser un lit avec tiroir pour qu’il puisse à la fois servir pour le rangement en dehors du dodo. Il existe également des étagères très opérationnelles qui peuvent s’installer au-dessus de vos meubles ou autour des encadrements qui sont idéals pour gagner de la place. Si vous avez besoin d’un espace plus large pour le rangement ou le dressing, vous avez le choix entre les différents types de meubles cloisons qui peuvent s’intégrer dans n’importe quelle chambre.

En adoptant cette technique, vous pouvez être sûr que même après des années, vous pouvez toujours profiter de votre appartement sans se sentir encombrer ou en manque d’espace.

Exploiter tous les recoins disponibles

Si, dans votre appartement, vous avez des espaces qui ne sont pas exploités comme il se doit, vous devez commencer à les utiliser convenablement. Par exemple les sous-bassement et les sous-escaliers devront servir de coin de bureau ou de rangement. En laissant un espace inexploité, vous gaspillez encore plus le potentiel de votre appartement.

Pour les chambres des enfants, il est indispensable d’effectuer un aménagement effectif pour libérer la pièce. Comme dans toutes les autres chambres, vous pouvez utiliser des meubles multifonctions et des étagères gain de place. Entrainez vos enfants à savoir ranger leur chambre à chaque fois que le besoin se présente et minimiser les objets qu’ils utilisent. De cette manière, vous éviterez d’encombrer rapidement la chambre. Pour les chambres qui sont vraiment étroites, privilégiez les meubles bas et les meubles cloisons pour faire entrer le plus de lumière possible. L’entrée de la lumière du soleil dans une chambre offre toujours une impression d’un espace plus large même si celle-ci est très réduite. Si possible, vous pouvez grouper vos enfants dans une seule chambre et apporter seulement un meilleur aménagement pour que chacun puisse avoir une intimité.

créer une suite parentale avec salle de bains

créer une suite parentale avec salle de bains

Une chambre qui donne accès direct sur la salle de bain ! N’est-ce pas la suite parentale que tous parents rêvent d’avoir ? Incontournable dans les maisons familiales, la suite parentale est une pièce à part entière. Cette dernière se compose généralement d’une chambre entièrement dédiée à la vie intime des parents, d’un dressing. Sans bien sûr oublier la salle de bain attenante. Des fois, si l’espace le permet, on peut même y créer un petit coin salon et bureau. Si l’envie de créer une suite parentale avec salle de bains vous titille au plus haut point. Voici quelques idées inspirantes !

Une belle suite parentale : à quoi cela ressemble ?

Espace entièrement consacré à la vie intime et à la détente de papa et maman, la suite parentale d’aujourd’hui se veut indépendante du reste de la maison. Cela ne signifie pas autant que cette pièce est exclue des autres. Elle est seulement aménagée dans un seul bloc séparé afin de préserver l’intimité du couple et pour leur garantir un espace de cocooning. Dans la majorité des cas, une suite parentale digne de ce nom embarque une salle de bains, un dressing voire un espace bureau. Il faut bien souligner que la salle de bain en question n’est pas n’importe laquelle. La suite parentale aux couleurs de la tendance du moment permet d’aménager une pièce d’eau avec une douche à l’Italienne, un lavabo, une meuble vasque, un WC, et le cas échéant une baignoire s’il y a de la place. En plus de conserver l’intimité parentale, la création d’une salle de bain dans une suite parentale évitera le dérangement et la bousculade du matin à l’heure de la toilette de toute la famille. Rappelons également qu’en plus d’être paisible et chic, une suite parentale doit être pratique à vivre. Pour cela, cette dernière doit s’étendre au minimum sur 12 m², soit 8m² à dédier pour la chambre et 4 m² pour la salle de bain.

Une suite parentale avec salle de bain : de bonnes sources d’inspiration

Prolonger une chambre par une salle de bain pour en faire une suite parentale est une solution d’aménagement très appréciée actuellement. Pour ce faire, plusieurs possibilités s’offrent à vous. À titre d’inspiration, sachez que vous pourrez vous laisser emporter par une salle de bain ouverte ou semi-ouverte, cela apportera une touche plus classe. Si votre nid d’amour est placé au milieu de la pièce, sachez qu’il vous est possible d’installer discrètement votre salle de bain au dos du mur sur lequel s’appuie la tête de lit. Pensez simplement à mettre bien au point l’aération et à éclairer correctement votre côté salle de bain et la pièce pour dormir. Au niveau de l’accès, vous pourrez également opter soit pour le décloisonnement total soit partiel ou encore un accès direct à la salle d’eau depuis la chambre. Plusieurs configurations sont possibles, mais l’idéal, c’est avant tout de bâtir votre projet selon l’espace disponible et votre goût. Enfin, chiffrer un projet de réalisation de suite parentale est plus qu’indispensable.

ajouter un coin chambre dans un studio

ajouter un coin chambre dans un studio

La séparation entre la pièce de jour et celle de la nuit est la grande contrainte qui se pose lorsqu’on habite dans un studio. Il est effectivement difficile de mettre à part le salon, le bureau et la chambre à coucher quand il n’y a qu’une seule pièce. Mais rassurez-vous, de nombreuses alternatives qui concilient la distinction des différentes pièces de la maison sans donner l’impression d’être à l’étroit s’offrent à vous. En voici quelques-unes pour ajouter un coin chambre dans un studio.

La séparation en verrière

La luminosité étant primordiale, la verrière est un bon compromis entre l’instauration d’une séparation entre la pièce de réception et de travail et celle du repos. En effet, la cloison verrière à mi-hauteur dissimule le lit par sa partie pleine du bas et conserve la transmission de la lumière du jour par les vitres du haut.

La demi-cloison comme barrière

Construire un mur à mi-hauteur est aussi envisageable toujours pour symboliser la séparation du salon au lit tout en gardant l’aération et la communication entre les deux espaces. La cloison peut être juste en béton, en bois, ou autres matériaux. Pensez également à mettre des rangements. En d’autres termes, vous pouvez mettre une commode comme séparation en demi-cloison ou faire des étagères encastrées pour la séparation en béton.

La chambre surélevée telle une mezzanine

Pour gagner de la place, si la hauteur du studio le permet, vous pouvez surélever votre chambre à coucher et disposer en même temps un espace de rangement en dessous. Pour garder la grandeur du studio, les verrières sont toujours possibles pour créer plus d’intimités.

Les frontières en claustras

Parfaits comme cloison et aussi à titre décoratif, les claustras sont aussi une option pour créer votre chambre dans votre studio. Comme les claustras ne sont pas pleins, mais ajourés, la transmission de la lumière et de l’aération n’est pas un problème. Ils donnent aussi plus de charme à votre pièce en raison de son design élégant.

La démarcation à l’aide de rideaux

Faciles à poser, les rideaux peuvent vous aider à créer votre coin chambre dans votre studio. L’avantage avec les rideaux est que vous pouvez les changer à votre guise et casser la monotonie de la pièce avec des couleurs différentes. Néanmoins, le blanc reste le meilleur pour assurer la propagation de la lumière. Vous pouvez également jouer avec la transparence en utilisant un voile.

Les stores coulissants afin d’ isoler les deux espaces

Pour séparer votre salon de votre chambre, vous pouvez utiliser des stores coulissants. De ce fait, vous pouvez les ouvrir durant la journée afin de l’aérer et de l’illuminer. Les stores coulissants n’engagent pas trop de places tout en préservant votre pleine intimité la nuit.

Un meuble de rangement pour cloison

Pour gagner de la place, vous pouvez mettre votre dressing ou votre meuble de télévision ou encore votre bibliothèque comme séparation entre la chambre et le salon. Vous pouvez aussi opter pour des meubles ajourés pour assurer l’entrée de la lumière et de l’air frais dans la chambre.

Que doit contenir un plan de construction ?

Que doit contenir un plan de construction ?

Un plan de construction doit être mûrement réfléchi. Beaucoup de choses sont à prendre en compte, que vous décidiez de le faire vous-même, par souci d’économie, ou d’associer un professionnel, en l’occurrence, un architecte, pour être rassuré sur le plan légal et technique. D’une manière ou d’une autre, il est important de savoir ce que doit contenir un plan de construction.

Lire la suite